I. Pour commencer :

Règlement
Histoire
Races
Factions
Maps
Bestiaire
Les religions

II. Aides :

FAQ et aides

III. Se lancer :

Fiche TYPE
Remplir son profil
NB : N'est nécessaire de remplir que les informations dont le libellé est en bleu, le reste n’apparaîtra nul part.

IV. Pour approfondir :

Les Métiers
Le leveling / demande d'xp
Règence des royaumes
Lancer les dés

Top-sites123
Votez toutes les deux heures ! ;)
Guide



 

 :: Continents :: Atelahan :: Capitale :: La Taverne d'Aubrey Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Le jeu en vaut-il la chandelle
avatar
Emploi : Dirigeant
Pièces d'or : 201
Messages : 49
Aleronn Kei
Maître du Jeu



Mar 4 Sep - 2:49
Voir le profil de l'utilisateur
Cela faisait maintenant un moment qu'Aleronn avait quitté le château, il ne devait plus tarder à arriver à bon port. Alors qu'autour de lui, la vie suivait son cours, il repensait à la mission qui lui incombait. Il ne comprenait pas tellement pourquoi la reine l'avait envoyé aider une mercenaire, après tout, en tant que telle, elle devait bien savoir se débrouiller seule, non ? Ou bien trouver de l'aide auprès de ses amis mercenaires où à la taverne où ils se retrouvaient tous, après tout ce n'était clairement pas ce qu'il manquait à Foterier, des mercenaires. Alors, pourquoi l'envoyer lui ?

Il s'était retenu de lui poser la question, ce n'était pas dans son habitude de discuter des ordres. Après tout, elle devait bien avoir ses raisons, mais il n'arrivait tout simplement pas à les imaginer. Ce n'était même pas une amie à elle, Aleronn n'avait jamais vu cette jeune femme au palais. Enfin plutôt cette jeune Méta... Chat ou chien, il ne se souvenait plus, n'accordant que très peu d'importance à tout ce qu'il ne considérait pas essentiel à sa mission.

Tout ce qu'il savait, c'est que selon Eléanor, cette méta aurait besoin d'aide pour retrouver un certain membre des Olonrae qui détiendrait des informations essentielles pour elle. De quel type, elle ne le lui avait pas dit, elle était restée très évasive sur les détails concernant la mercenaire. Probablement s'était-elle dit que cela ne regardait que cette méta. Malgré cela, il considérait qu'à risquer sa vie pour une inconnue, la moindre des choses aurait été de lui donner plus de détails.

Alors qu'il se rapprochait de la taverne d'Aubrée, destination où ils étaient supposés se retrouver, lui et la mercenaire, Aleronn repassait en revue les détails de la mission. Ils devraient, pour commencer, voyager jusqu'à Koyhande. L'espion Olonrae logeait normalement dans une taverne assez piteuse, ils n'auraient qu'à le débusquer et le faire parler. Dans le pire des cas.

Car Eleanor lui avait expliqué une chose, cet espion avait pour but de chercher des failles à exploiter dans le système d'Eleanor, pour faciliter l'infiltration des siens dans la régence du continent. La reine avait bien conscience du danger qu'il représentait, mais plutôt que de le faire arrêter, elle avait fait en sorte de contrôler les informations qui lui parvenait, afin de le garder aussi longtemps que possible sur des fausses pistes et c'est cela qui posait problème.

S'ils se présentaient à lui tel quel, cette mascarade tomberait à l'eau et les Olonrae auraient vite fait de le faire remplacer. L'on pourrait alors dire adieu au contrôle qu'exerce présentement la reine. Dans le meilleur des cas, il leur faudrait également s'infiltrer. Aleronn s'en sentait capable, mais qu'en était-il de la méta, ferait-elle l'affaire ou ferait-elle tout capoter ?

C'est pour ce genre de raisons qu'Aleronn préférait travailler seul. Il était bien conscient qu'un soutient pouvait apporter beaucoup à la réussite d'une mission, mais travailler avec quelqu'un que l'on ne connaît pas et en qui l'on n'a pas confiance, cela pouvait porter un préjudice extrême. Avant toute chose, il allait devoir la jauger, voir ce qu'elle valait et si l'option d'infiltration était envisageable ou non. Si ce n'était pas le cas, Aleronn n'était pas certain de vouloir risquer l'avantage qu'avait la reine sur la pègre. Ils étaient bien trop dangereux, leur laisser un tel avantage pourrait s'avérer être bien plus gênant qu'une simple épine dans le pied.

L'odeur enivrante des épices et le brouhaha qui l'entourait lui indiquaient qu'il était arrivé à bon port. La terrasse de la taverne était pleine à craquer, à tel point que l'on ne s'en entendait plus penser. Retirant son chapeau, il fit un pas dans le bâtiment et arrêta une serveuse "excusez-moi, je recherche une méta-humaine, une mercenaire" La serveuse lui rit au nez et lui répondit qu'effectivement, il était au bon endroit, excepté qu'il n'y avait pas qu'une seule méta occupant le poste de mercenaire ici, avant de retourner s'occuper de ses clients.

Aleronn observa scrupuleusement la salle. Peut-être aurait-il dû prêter plus d'attention à la description de la mercenaire que lui avait faite Eleanor...
Le jeu en vaut-il la chandelle ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emploi : Mercenaire
Pièces d'or : 88
Messages : 5
Lysanne Fëa
Maître du Jeu



Mar 4 Sep - 19:28
Voir le profil de l'utilisateur
Le jeu en vaut-il la chandelle ?
Le soleil se leva doucement, rayon par rayon. Lysanne dormait sur l’herbe, profitant de la douche chaleur matinale saupoudrée de la rosée journalière. Elle aimait bien se prélasser comme cela avant une mission. C’est ainsi que, détendue, elle commença à se relever, encore bercer par la fraîcheur qu’elle vient de recevoir. Elle frotta un peu ses vêtements salis par l’herbe mouillée et se dirigea d’un pas lent mais assuré vers la Taverne d’Aubrée.
Il y a quelques jours, elle avait reçu une missive d’Eleanor elle-même. Elle en était un peu surprise, mais après avoir découvert son contenu, elle en fut quelque peu ravie mais surtout décontenancée. Comment un Olonrae aurait-il des informations sur ses parents alors qu’elle-même n’en avait plus entendue parler depuis belle lurette ? N’était-ce pas un piège ? Cependant, si c’en était un, la dirigeante des Elric ne s’en serait-elle pas aperçue ? Dans tous les cas, la renarde devait faire confiance à son aînée, surtout pour ses parents mais aussi pour sa propre sûreté : douter lors d’une mission revient la plupart du temps à y laisser sa vie. Elle n’est pas encore prête à mourir, la petite.

Sa tête remplie de questions et de plans de route, elle alla retrouver sa taverne. Elle devrait y trouver un mercenaire d’Eleanor avec qui elle doit faire équipe. La grande dame lui en avait fait une description succincte et avait même inscrit son patronyme dans sa lettre. Lysanne espérait qu’il était déjà arrivé, elle n’avait pas envie d’attendre trop longtemps avant de partir. Elle devait se l’avouer : elle était plutôt excitée d’avoir retrouvée une piste de ses parents.
Elle se demandait aussi si elle devrait emmener Sönyl. Elle pouvait le confier à Aubrey, mais elle avait peur que la petite bête lui joue des tours ou lui casse des chopes et autres couverts. Elle demanderait à son futur compagnon de voyage si la destination était lointaine. S’ils devaient partir longtemps, autant emmener la bestiole comme compagnie. D’ailleurs, cette dernière qui s’était endormie dans la sacoche de Lysanne venait de se réveiller et quémandait à manger. La jeune demoiselle lui donnait quelques bouts de viande séchée tout en ouvrant la porte de sa maisonnée.

Le brouhaha continuel la fit sourire. Elle ne se lassera jamais de cet endroit si commun et pourtant si unique en même temps. Elle se dirigea vers le bar et demanda au serveur s’il avait aperçu quelqu’un qui n’était jamais venu. Il lui répondit par la négative, ce qui fit soupirer Lysanne.

Elle avait fini son verre de limonade lorsqu’elle vit un inconnu répondant à la description que lui avait faite la dirigeante d’Atelahan. Ce personnage arrêta une serveuse et lui envoya quelques paroles avant de sembler perdu. La jeune renarde soupira alors une nouvelle fois avant de se diriger lentement vers l’homme en question et lui lancer un :

- Vous êtes en retard. Alors j’espère que vous vous appelez Aleronn Kei.
ft. Aleronn Kei
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emploi : Dirigeant
Pièces d'or : 201
Messages : 49
Aleronn Kei
Maître du Jeu



Ven 7 Sep - 16:00
Voir le profil de l'utilisateur
"- Vous êtes en retard. Alors j’espère que vous vous appelez Aleronn Kei."
"C'est bien moi, répondit-il, et je suppose que vous êtes la femme chat que je suis supposé aider ?" Il l'inspecta de bas en haut. Ses vêtements étaient plutôt jolis bien que pas nécessairement de hautes qualités, son physique laissait penser à une méta tout ce qu'il y a de plus classique. Si elle portait des cicatrices, toutes étaient cachées par une couche de tissu.

Aleronn esquissa un léger rictus. Elle semblait on ne peut plus propre sur elle, alors avait-elle vraiment l'habitude de se battre, tout laissait croire que non. Cela dit, Aleronn n'était pas mieux dans le genre. Comme lui, avait-elle l'habitude de laisser ses ennemis la sous-estimée ?

Avant qu'elle n'ait eut le temps de répondre, il fit volte face tout en continuant "Venez, Koyhande est assez loin, nous devons partir au plus vite. Eleanor nous prête deux Pathorne, un écuyer devrait déjà nous attendre devant la taverne."

Il partit sans vérifier si elle le suivait ou non, bien décidé à voir ce qu'elle valait. Une fois à l'exterieur, il profita de la masse de monde pour se fondre dans le décor et attendre qu'elle sorte. Une fois qu'elle aurait atteint la sortie, il n'aurait plus qu'à lui sauter dessus tel un assassin.

Autour de lui, les gens buvaient et dansaient. L'après-midi été à peine entamé et tous étaient déjà bien éméchée, peut-être fêtaient-ils quelque chose, Aleronn n'en avait aucune idée, il préférait se concentrer sur l'entrée de la taverne plutôt que de sociabiliser.

Mais alors qu'il vit Lysanne sortir, un homme qui dansait là, une bière à la main, la renversa malencontreusement sur lui. Son sang ne fit qu'un tour, mais il se contrôla. L'homme, désolé, tentait de réparer son accident en épongeant la bière avec tout ce qu'il pouvait trouver devant un Aleronn désespéré. Il attrapa son bras d'une poigne de fer et le fit reculer lui lançant également un regard noir.

Aleronn sortit une de ses lames cachée dans sa manche, ce qui ne manqua pas de faire trembler l'homme à la bière, et se dirigea lentement vers la jeune méta qui, elle, avançait vers l'écuyer et les Pathornes. Il se faufila entre les danseurs pour se rapprocher d'elle sans se faire repérer.

Puis il bondit. Si sa cible était l'écuyer, le pauvre garçon n'aurait pas eu le temps de réagir. Ses yeux écarquillés et son bras levé dans la direction d'Aleronn, il tenta de hurler pour prévenir Lysanne, mais bien trop tard. Aleronn s'était rapproché de la jeune femme en un instant, bien décidé à l'attaquer comme il l'aurait fait pour une réelle cible.

Il sentait autour de lui la sensation du temps qui se figeait. Les serveurs et serveuses se déplaçaient au ralenti, les mouvements des danseurs étaient longs et lents. Tout était devenu silencieux et plus rien n'avait d'odeur. Et il atteignit finalement sa cible, lame la première.
Le jeu en vaut-il la chandelle ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emploi : Mercenaire
Pièces d'or : 88
Messages : 5
Lysanne Fëa
Maître du Jeu



Lun 10 Sep - 23:29
Voir le profil de l'utilisateur
Le jeu en vaut-il la chandelle ?
Vu comment l’homme lui parlait, Lysanne ne prit guère attention de son ordre et parti dans sa chambre lorsqu’Aleronn prit la porte pour sortir de la taverne. Elle y alla déposer des affaires qu’elle savait inutile puis s’équipa de quelques changes et d’herbes médicinales basiques, sans oublier de la nourriture sèche et salée, et deux gourdes désaltérantes. Elle laissa le reste de l’espace de son sac à sa petite bestiole qui allait donc les accompagner dans ce voyage.
Après avoir fermé sa porte à clef, elle alla confier sa dernière à Aubrée, tout en lui souhaitant de bonnes affaires et la gratifiant d’un au revoir, ce qu’elle fit pour le reste de la maisonnée qu’elle côtoyait quotidiennement.

Lorsqu’elle ouvrit la porte, la jeune demoiselle ne s’attarda même pas à chercher l’homme arrogant qui avait l’air d’avoir disparu. Elle ne portait jamais de jugement hâtif, mais ce cher bonhomme promet de l’énerver s’il continue comme cela.

Elle se dirigea donc vers le jeune écuyer qui devait leur confier leur monture. Elle s’avançait lentement mais sûrement, habituée à ce brouhaha incessant qui engorgeait les rues proches de la Taverne. Tout en s’avançant, elle se doutait que quelqu’un la fixait, et elle pensait savoir qui ; Aleronn. Elle faisait comme si elle ne se rendait compte de rien, mais lorsqu’elle le sentit bondir pour l’assaillir avec une lame, elle ne prit même pas la peine de sortir la sienne : elle attrapa son poignet d’une main ferme et planta ses griffes dedans :

- Un chat est un chat. Je suis une renarde à l’oreille vive. Puis n’oublie pas que nous allons devoir nous supporter durant ce voyage et nous prêter mains fortes. Alors cesse de jouer les idiots, s’il te plaît. Déjà tu arrives en retard et maintenant tu te prends pour un bouffon.

Lysanne ne voulait pas être méchante ou désobligeante. L’homme l’énervait simplement avec son comportement hautain et enfant. Elle commençait à se demander si partir avec lui reste la plus sage des décisions...
ft. Aleronn Kei
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emploi : Dirigeant
Pièces d'or : 201
Messages : 49
Aleronn Kei
Maître du Jeu



Mar 11 Sep - 1:18
Voir le profil de l'utilisateur
Aleronn activa le mécanisme pour rengainer sa lame et attendit, souriant, que Lysanne lâche prise. Sortant un mouchoir de sa poche, il essuya grossièrement le sang qui s'était mis à couler tout en disant : "Je suis désolé, je t'expliquerai en chemin les raisons de mon attitude, mais je devais connaître un minimum tes capacités avant d'entamer ce chemin. Notre mission va s’avérer dangereuse et la reine à beaucoup à perdre. Je ne comprends toujours pas le lien qui vous unit cela dit et pourquoi elle est prête à risquer autant pour toi, mais j'imagine que cela ne regarde que vous deux."

Il avait bien conscience, surtout après des paroles aussi sèches, qu'il avait dû l'agacer, mais cela était un mal pour un bien. Désormais, il avait un minimum confiance en les capacités de la jeune méta et il comptait bien se rattraper et lui prouver qu'il n'était pas qu'un énième bourgeois un peu trop sûr de lui.

Enjambant le Pathorne, Aleronn remercia l'écuyer de quelques pièces et le congédia. Ils se mirent en route, dans un silence assez pesant. Non pas qu'il n'avait pas envie de lui adresser la parole, mais plutôt, car les informations qu'il avait à partager avec la renarde relevaient sobrement du simple secret d'état.

Quittant les odeurs d'épices qui avaient finit par lui ouvrir l’appétit, Aleronn avança dans les larges rues bondées de la ville, suivit de Lysanne, jusqu'à finalement sortir de la capitale. Après avoir parcouru un bon chemin et s'être suffisamment éloigné de la population, Aleronn repris la parole.

"Encore désolé pour mon comportement de plus tôt, mais je devais avoir un aperçu de ce que tu as dans le ventre. Je ne crois pas qu'Eleanor t'ait tout dis sur cette mission. Vois-tu, la personne qui détient les informations dont tu as besoin, un membre des Olonrae, est supposé être un espion dans nos rangs." Aleronn marqua une pause, pour laisser le temps à Lysanne de réagir. Il fallait dire que, depuis son arrivée, il ne lui avait pas vraiment laissée d'opportunités pour s'exprimer. Le mercenaire en profita pour ralentir la cadence de son Pathorne pour se mettre au même niveau que la jeune femme.
Le jeu en vaut-il la chandelle ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emploi : Mercenaire
Pièces d'or : 88
Messages : 5
Lysanne Fëa
Maître du Jeu



Mer 12 Sep - 21:56
Voir le profil de l'utilisateur
Le jeu en vaut-il la chandelle ?
La jeune demoiselle avait relâché l’arrogant homme lorsque ce dernier rengaina sa lame. Elle attendit quelques instants pour entendre son explication. Elle l’écouta, puis quand il eut fini son discours, elle monta son Pathorne sans mot dire. Elle était plutôt énervée ; elle pense à peine à remercier l’écuyer d’un regard souriant avant de se mettre en route. Elle n’avait pas envie de réfléchir à ce que lui avait dit Aleronn. C’est ainsi qu’elle laissa intentionnellement le silence s’installer, devenant presque pesant. Ce calme imposé lui enlevait peu à peu sa colère. Qu’elle avait envie de le frapper !

À un moment donné, le jeune homme reprit la parole. Il s’excusa à nouveau avant de reprendre plus en détails ses explications. Elles semblaient quelque peu erronés par rapport à sa mission à elle. Elle décida alors de parler à son tour :

- Je ne sais rien de tout cela. La reine m’a seulement envoyé une missive m’indiquant qu’un espion Olonrae avait possiblement des informations sur mes parents. En plus de ces indications, il y avait aussi votre indication, rien de plus. Je note par ailleurs que la reine a manqué de me prévenir de votre arrogance.

La jeune demoiselle commença alors à galoper un peu plus vite, ne voulant pas trop tarder sur les routes trop ensoleillées à cette heure généralement trop chaude. Elle reprit un peu plus fort, ne sachant pas si l’autre le suivait :

- Je n’ai aucune rancune contre vous. Je ne vous fait tout simplement pas encore confiance. Et puis, dépêchez-vous un peu, nous sommes dans une zone où le soleil ne fait pas bon vivre lors des heures de la mi-journée. Allons plutôt vers l’ombre, les Pathornes pourront continuer plus facilement.
ft. Aleronn Kei
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emploi : Dirigeant
Pièces d'or : 201
Messages : 49
Aleronn Kei
Maître du Jeu



Mer 19 Sep - 17:25
Voir le profil de l'utilisateur
Aleronn fut surpris de l'attitude de la jeune femme qui préféra fuir la discutions, certes le soleil tapait fort, mais était-ce vraiment la raison ou bien était-ce tout simplement la présence du mercenaire qui l'agaçait, il n'était pas tellement sûr. Quoi qu'il en soit, il faudrait bien faire avec.

Bien qu'ennuyé par cette réaction, Aleronn ne dit mot et fit accélérer la cadence à son animal, de façon à rester non loin derrière la méta et continua à la suivre de cette façon jusqu'à ce que le soleil commence à se coucher. Il était vrai que le soleil cuisait à cette heure de la journée et lui-même n'aurait pas refusé l'ombre d'un arbre. Malheureusement, les routes étaient dégagées et ils durent continuer sous ce temps un bon moment durant, pour enfin se rapprocher d'un point d'eau auquel ils firent se désaltérer les bestiaux.

Aleronn en profita pour remplir sa gourde qu'il avait finit assez rapidement par vider et indiqua à la jeune femme qu'il faudrait bientôt établir un campement, le soleil commençant lentement à se coucher. Ainsi, après avoir fait quelques mètres supplémentaires pour s'éloigner de la rivière à laquelle ils s'étaient désaltéré, ils attachèrent les Pathorne à un piquet qu'Aleronn avait planter au préalable.

Le mercenaire réunit quelques branches et démarra un feu, tandis qu'il tenta de reprendre la discutions laissait en suspens plus tôt.

"Lysanne, il va falloir que l'on discute sérieusement de cette mission à venir." Il laissa une pause le temps de finalement réussir à faire prendre les braises et reprit "Pour commencer, que l'on soit clair, ma soi disant arrogance ne fait partie que de l'image que je me donne pour correspondre aux gens de ma classe" Aleronn laissa apparaître une légère expression de dégoût sur ce dernier mot, faisant bien comprendre qu'il n'aimait probablement pas plus qu'elle cette distinction. "Pour des raisons de facilité, j'ai besoin que l'on me considère comme un faible et arrogant noble. Ceci étant dit, permet moi d'insister sur le point que j'ai évoqué tout à l'heure. Cet espion Olonrae pense avoir un rôle important et c'est essentiel qu'il continue de le croire."

Il ne laissa pas le temps à Lysanne de répondre, mais jetant du petit-bois dans le feu, il reprit : "Eleanor contrôle elle-même les informations que cet espion reçoit et tant qu'il est dans cette position, ce sont les Olonrae qui perdent l'avantage sur elle. Il faut que tu comprennes que je suis ici pour t'aider, d'accord, mais ma mission principale est de m'assurer que l'espion ne comprennent pas tes réelles intentions. Que l'on soit bien d'accord, je ne remets pas en doute tes capacités, mais il est impératif que l'on s'accorde sur cette mission pour être sûr et certains que cela ne porte pas préjudice à la reine."

Aleronn omis volontairement de préciser qu'Eléanor avait bien indiqué que la mission de Lysandre passait avant la sienne, il voulait au maximum éviter cette alternative et ne la préviendrait que si la situation venait à s'envenimer. Tout en finissant de parler, il déballa quelques morceaux de viande séchée qu'il avait embarqué pour le voyage et d'un signe de la main, en proposa à la jeune méta.
Le jeu en vaut-il la chandelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers:
Grandement aidé par le css de crushcrushcrush.actifforum.com
© phpBB | Contact | Signaler un abus